Digital Humanities 2013 - Appel à communications - "La liberté d'explorer".

26 septembre 2012
Par

Digital Humanities 2013 - « La liberté d’explorer » - Appel à communications

A.D.H.O. (Alliance of Digital Humanities Organisations)

Du 16 au 19 juillet 2013 - Université du Nebraska

http://dh2013.unl.edu/

 

Dates limite de réception des propositions :

- Communication/Poster/Tables rondes : 1er novembre 2012 (Minuit Heure GMT).

- Ateliers et sessions de formation : 15 février 2013 (Minuit Heure GMT).

 

  1. Informations générales

Les organisateurs, A.D.H.O, appellent à soumettre des propositions, sous la forme de résumés, pour sa conférence annuelle, sur tous les aspects des Digital Humanities. Sont inclus sans y être limités :

  • les recherches en sciences humaines et sociales permises par les média numériques, la fouille de données, les études logicielles (software studies) et la modélisation ;
  • les applications informatiques dans les études littéraires, linguistiques, culturelles et historiques, y compris la littérature électronique, les réalisations tous publics (Public Humanities), et les dimensions interdisciplinaires de la recherche actuelle ;
  • les arts numériques, architecture, musique, cinéma, théatre, nouveaux médias, jeux ainsi que les domaines liés ;
  • la création et l’éditorialisation des ressources numériques ;
  • les aspects sociaux, institutionnels, globalisés, multilinguistiques et multiculturels des Digital Humanities ;
  • le rôle des Digital Humanities dans la pédagogie et les cursus académiques.

Les propositions sur les travaux interdisciplinaires et les nouveaux développements du domaine sont particulièrement bienvenues et sont encouragées les propositions en relation avec le thème de la conférence.

Les présentations peuvent consister en :

  • Posters (résumé de 750 mots maximum)
  • Les communications courtes (résumé de 1500 mots maximum)
  • Les communications longues (résumé de 1500 mots maximum)
  • Les sessions comprenant plusieurs communications, y compris des tables rondes (résumés normaux + un résumé de présentation d’ensemble de 500 mots maximum).
  • Les ateliers et les sessions de formation de la pré-conférence (1500 mots maximum).

La date limite de soumission au Comité de Programme des propositions de posters, communications courtes ou  longues et de sessions de groupes est le 1er novembre 2012 (Minuit heure GMT). Les candidats seront informés de l’acceptation de leur proposition, le 1er février 2013. Pour les ateliers et les sessions de formation de la pré conférence, la date limite de soumission est  le 15 février 2013 (Minuit heure GMT). Les candidats seront informés de l’acceptation de leur proposition, le 15 mars 2013. Un formulaire de soumission en ligne sera disponible sur le site web de la conférence, début octobre 2012 : http://dh2013.unl.edu/. Les participants ou les évaluateurs des précédentes conférences sont priés d’utiliser leurs comptes existants plutôt que d’en créer un nouveau. Si vous avez perdu ces codes, nom d’utilisateur et mot de passe, il faut contacter la présidente du Comité de programme, Bethany Nowviskie, bethany@virginia.edu.

  1. Les types de propositions

Il y a cinq types de propositions : (1) posters ; (2) communications courtes ; (3) communications longues ; (4) sessions de 3 communication ou tables rondes avec un nombre supérieur de participants ; (5) propositions d’ateliers ou de sessions de formation pour la pré conférence. Sur la base de l’évaluation par les pairs et au regard de sa mission d’établir un programme varié et équilibré, le Comité de Programme peut formuler son acceptation dans une catégorie différente de celle initialement proposée par les candidats ; en principe, il n’acceptera pas plusieurs propositions d’un même auteur ou d’un même groupe d’auteurs. Les communications et les posters peuvent être délivrés en anglais, français, allemand, italien ou espagnol.

1)      Les posters

Les présentations de posters (500 à 750 mots) peuvent concerner un travail sur n’importe quel thème de l’appel ou bien sur un projet ou la démonstration d’un outil. Les posters et les démonstrations visent une communication active, mettant à profit l’occasion d’un échange d’idées personnalisé avec chaque participant. Au-delà des sessions dédiées à ces présentations où les participants pourront expliquer leur travail et répondre aux questions, les posters seront exposés et accessibles à différents moments de la conférence.

2)      Les communications courtes

Les communications courtes (750 à 1500 mots) sont appropriées à la relation d’expérimentations ou de travaux en cours ou encore à la description de la conception d’outils ou de logiciels, au stade initial de leur développement. Les sessions dédiées à ce type de présentation peuvent comporter jusqu’à 5 communications ; chaque communication doit se limiter à 10 minutes afin de faire place à des questions.

3)      Les communications longues

Les communications longues (750 à 1500 mots) sont appropriées pour présenter : des recherches conséquentes, achevées et non encore publiées ; des rapports sur le développement de nouvelles méthodologies ou de nouvelles ressources numériques ; et/ou des réflexions théoriques, ou la mise en débat de réflexions critiques. Chaque présentation est limitée à 20 minutes et est suivie de 10 minutes de questions.

Les communications qui portent sur de nouvelles méthodologies instrumentées ou des nouvelles ressources numériques doivent indiquer comment ces méthodes s’appliquent à la recherche et/ou à l’enseignement , leur apport pour la formulation de nouvelles questions posées à la recherche mais aussi l’évaluation critique de leur application dans le domaine. Les communications qui concernent un outil ou des ressources particuliers, doivent se référer aussi bien aux approches traditionnelles que numériques de la question et inclure l’évaluation critique des méthodes techniques utilisées. Toutes les communications doivent citer les sources de la littérature de référence.

4)      Les sessions de groupe

Chaque session dure 90 minutes et peut consister en une table ronde, rassemblant de 4 à 6 intervenants, ou bien se composer de 3 communications longues autour d’un même thème. Les responsables des tables rondes doivent soumettre un résumé de 750 à 1500 mots décrivant le thème abordé, l’organisation adoptée, les noms des participants dont l’accord formel de participation doit être produit. Les responsables des sessions à communications multiples doivent fournir une présentation de 500 mots environ qui décrive le sujet de la session et inclure le résumé (750 à 1500 mots) de chacun des participants. Des communications parties prenante de ce type de session ne peuvent être soumises individuellement afin d’être prises en considération dans une autre catégorie.

5)      Pré-conférence : ateliers et sessions de formation

Les participants aux ateliers ou sessions de formation de la pré-conférence sont tenus de s’inscrire à la conférence complète et de payer un petit supplément.

Les propositions doivent contenir les informations suivantes :

  • un titre et une brève description du contenu ou du thème choisi ainsi que de son intérêt pour la communauté des D.H. (pas plus de 1500 mots) ;
  • Une information complète permettant de présenter les responsables de sessions de formation ou d’ateliers, incluant un paragraphe décrivant leurs thèmes de recherche et leurs domaines d’expertise ;
  • Une description du public visé et du nombre souhaité de participants (basée, si possible, sur une expérience passée) ;
  • Le descriptif des demandes spéciales d’équipement technique.

Pour les sessions de formation, les propositions doivent comporter en outre :

  • Une note brève montrant que l’objectif principal de formation peut être atteint en une demi-journée (environ, 3 heures, pauses comprises). Dans des cas exceptionnels, des formations d’une journée peuvent être acceptées.

Pour les ateliers, les propositions doivent mentionner :

  • la durée et le format de l’atelier (une demi-journée au minimum, une journée et demie, maximum) ;
  • un budget prévisionnel (les ateliers sont sensés s’autofinancer) ;
  • au cas où l’atelier comporte un appel à participation en propre, des dates butoir pour la candidature et la notification de l’acceptation, ainsi qu’une liste des personnes qui ont accepté de faire partie du Comité de programme de l’atelier.
  1. Information sur le lien d’accueil de la conférence et son thème

Digital Humanities 2013 (« La liberté d’explorer ») sera accueillie à Lincoln, Nebraska, un chef lieu de 258 000 habitants dans la région des Grandes plaines des Etats-Unis. Lincoln est reconnue pour ses trésors artistiques, sa scène musicale, ses ballades magnifiques et l’attitude amicale typique du Midwest. On y trouve également l’université de Nebraska-Lincoln, université de recherche, bénéficiant depuis 1869 d’un Land-grant1. L’université compte environ 25 000 étudiant/e/s provenant de 120 pays différents ; elle propose de nombreux diplômes dont un Master interdisciplinaire de Digital Humanities. C’est le Center for Digital Research in the Humanities qui est l’organisateur local de la Conférence, cette année.

  1. Les bourses pour les jeunes chercheurs

L’ADHO (Alliance of Digital Humanities Organizations) proposera un nombre limité de bourses pour les jeunes chercheurs présentant une communication à la Conférence. Un mode d’emploi pour les candidats sera mis disponible ultérieurement, sur le site web de l’ADHO, http://www.digitalhumanities.org.

  1. Le Comité de programme international

Craig Bellamy (ACH)
John Bradley (ALLC)
Paul Caton (ACH)
Carolyn Guertain (CSDH/SCHN)
Ian Johnson (aaDH)
Bethany Nowviskie (ACH, chair)
Sarah Potvin (cN)
Jon Saklofske (CSDH/SCHN)
Sydney Shep (aaDH)
Melissa Terras (ALLC, vice-chair)
Tomoji Tabata (ALLC)
Deb Verhoeven (aaDH)
Ethan Watrall (cN)

 

 

 

 

  1. statut conférant à l’université la propriété d’une concession territoriale pour favoriser des enseignements et des recherches tournées vers le développement des techniques agraires []

Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Mots clefs :

Posté dans : Communications, Actualités

Laisser un commentaire