The Raphael Research Resource

Conférence devant la Madone Ansidei, National Gallery, 1928.

La National Gallery of Art, London est à l’initiative du Raphael Research Resource. Ce projet est dû à l’impulsion de la Fondation Andrew Mellon qui, avec le Digital Documentation Project, initié en 2007, incite les musées à livrer au public, grâce au Web, tous les documents recueillis et produits par l’institution pour l’étude des œuvres de leurs collections. Cette documentation rassemble aussi bien des documents d’archive (correspondances, actes juridiques, reproductions, ébauches, etc.) des sources, des notes de la conservation (inventaire, provenance, articles, etc.), des documents radiographiques de divers types issus des analyses de l’œuvre et ou de sa restauration, etc. Toute documentation sur laquelle prend appui l’activité scientifique et éditoriale d’un musée ; trésor uniquement accessible au chercheur, parfois difficilement.

L’originalité et l’intérêt inédit de ce projet est de réaliser la mise en commun de ces documents par les musées qui conservent des œuvres du peintre renaissant ; le site web de la National Gallery sert de plateforme à la consultation de l’ensemble des pièces fournies par les musées partenaires. selon les musées, Les ressources rassemblées sont considérables, bien qu’inégales, selon les musées, et à l’heure actuelle, vingt-sept œuvres de Raphael sont documentées. A terme, le projet a vocation à s’appliquer à d’autres artistes.

L’interface de consultation est homogène pour chaque œuvre : une colonne affiche les chapitres documentaires disponibles, une grande fenêtre permet l’affichage des documents ressortissant à chacun de ces chapitres, avec un zoom qui assure une bonne visibilité aussi bien aux images qu’aux écrits.. Enfin, la colonne de droite permet de lire ou télécharger en PDF la littérature critique ou les notes de recherche de la conservation se rapportant à chaque œuvre.

Les partenaires actuels de cette réalisation exceptionnelle sont : Academia Carrara di Belli Arti (Bergame), C2RMF(Paris), Dullwich Picture Gallery (London), Galleria Nazionale dell’Umbria (Perugia), Gemäldegalerie, Staatliche Museen (Berlin), Graphische Sammlung, Städel Museum (Frankfurt), Isabella Stewart Gardner Museum (Boston), Museu Nacional de Arte Antiga (Lisbon), Museu de Arte de São Paulo Assis Chateaubriand (São Paulo), National Gallery of Art (Washington), North Carolina Museum of Art (Raleigh), Norton Simon Museum (Pasadena), Pinacoteca Comunale di Città di Castello (Città di Castello), Pinacoteca Tosio Martinengo (Brescia), Pinacoteca di Brera (Milan), Réunion des musées nationaux (Paris), Staatliche Kunstsammlungen Dresden, Gemäldegalerie Alte Meister, Szepmuveszeti Museum (Budapest), The British Museum (London), The J. Paul Getty Museum (Los Angeles), The Metropolitan Museum of Art (New York), The Morgan Library and Museum (New York), The National Gallery of Scotland (Edinburgh), The Royal Collection (Windsor). L’appel à contribution reste ouvert.

Nous recommandons de commencer l’exploration par The Ansidei Madonna, Raphael (NG1171), 1505, 216.80 x 147.60 cm, Drying Oil on Poplar Panel, The National Gallery, London ; il compte parmi les dossiers les plus richement dotés.